Skip to content
Translations
Translations
27 Team Photo Hero 1

RETOUR SUR LA COURSE : Paillé Course//Racing domine à l’Autodrome Chaudière

Commencer la saison avec une nouvelle équipe et de nouvelles voitures, soulève toujours la question de performance et de compétitivité de la nouvelle organisation. À l’Autodrome Chaudière samedi soir dernier, l’équipe Paillé Course//Racing a prouvé qu’elle était là pour gagner.

Marc-Antoine Camirand a pris le départ de la QwickWick 250 en 3e position et son coéquipier Andrew Ranger se trouvait quelques rangées dernières en huitième position. Camirand s’est emparé de la tête de la course au 35e des 250 tours prévus, doublant le meneur et détenteur de la pole, Louis-Philippe Dumoulin, et a su garder sa première place bien en main pendant une bonne partie de la course.

Au 65e tour, Andrew Ranger s’était frayé un chemin jusqu’à la troisième position, retrouvant ainsi son équipier chez Paillé dans le groupe des meneurs et prenant part à l’échauffourée pour la première place de la course jusqu’à la neutralisation de la mi-course, qui permet aux équipes de faire le plein, changer les pneus et travailler sur les réglages des voitures en toute sécurité.

Cette pause à la mi-course a bouleversé la journée de Paillé Course//Racing.

D’abord, Marc-Antoine Camirand est entré dans la voie des puits avant d’en avoir reçu l’indication des officiels de NASCAR. Alors que le la voiture de sécurité continuait en piste devant le reste du peloton, la Chevrolet Paillé Course//Racing n°96 quittait la piste et entrait dans les puits alors que les autres voitures continuaient à suivre la voiture de tête sur la piste.

Un tour plus tard, en arrivant à l’entrée de la voie des stands, Andrew Ranger a continué à suivre la voiture de tête alors que les autres voitures entraient dans les stands maintenant ouverts derrière lui. Ranger entre aux puits le tour suivant.

Les deux pilotes ont été pénalisés, Camirand pour être entré dans des stands avant l’ouverture officielle, et Ranger pour ne pas avoir suivi les instructions de NASCAR et resté un tour de plus en piste que le reste du peloton. Les officiels décident alors de renvoyer les deux pilotes Paillé à la fin du peloton pour la relance.

Après la relance, les deux pilotes se sont frayés un chemin dans le peloton maintenant resserré, se retrouvant tous deux dans le top-5 au 196e tour après des remontées rapides.

Ranger était philosophe devant sa pénalité, « Lors de la neutralisation de la mi-course, je devais rentrer aux puits et je ne l’ai pas fait. J’ai été pénalisé par NASCAR, redémarré en 23e position, et juste essayé de doubler tout le monde devant moi, en file extérieure comme intérieure. »

Ranger repasse en tête de la course au 207e tour, et malgré une pléthore de neutralisations dans les derniers tours, la Chevrolet Paillé Course//Racing n°27 a remporté la victoire avec une arrivée selon la règle pour surtemps NASCAR avec la succession de drapeau vert-blanc-damier.

« Ce n’est jamais facile de finir sur une séquence vert-blanc-damier. Je pense que tout le monde sait que tout peut arriver, » a déclaré Ranger. « Nous avions une voiture rapide, mais DJ Kennington a très bien manoeuvré avec moi dans les derniers tours. »

« Marc-Antoine Camirand et sa Paillé n°27 étaient super rapides, surtout en virage, et nous sommes sortis du quatrième virage avec un excellent résultat pour les deux pilotes. »

Cette victoire est la 31e de la carrière d’Andrew Ranger en série NASCAR Pinty’s et sa deuxième à l’Autodrome Chaudière.

Pour sa part, Marc-Antoine Camirand s’est accroché à la deuxième place, sa meilleure sur le circuit de Vallée-Jonction en carrière.

« À la fin, j’étais un peu plus rapide qu’Andrew, mais les neutralisations me nuisaient. J’ai manqué la victoire de peu, mais je suis vraiment fier de mes gars, » a déclaré Camirand. « Je pense que nous avons bien démontré que nous pouvons courir en tête de la course et nous sommes impatients de revenir en piste pour le démontrer encore une fois, » concluait le pilote fier de sa performance.

La course aux points se resserre

Cinq points séparent les six premiers pilotes au classement du championnat. Kevin Lacroix et Alex Tagliani sont à égalité avec 118 points, tandis que Marc-Antoine Camirand occupe la troisième place, suivi de Gary Klutt. Louis-Philippe Dumoulin a comblé son retard et occupe la cinquième place avec Brandon Watson juste derrière lui.

Après que des problèmes de moteur aient repoussé Treyten Lapcevich à la 22e place à Chaudière, il passe de la deuxième place à la huitième place pour le titre alors que DJ Kennington passe au 7e rang.

Andrew Ranger et Jean-Philippe Bergeron sont respectivement neuvième et dixième, tous deux juste sous les cent points.

CLASSEMENT AU CHAMPIONNAT

En route vers l’Atlantique

La série NASCAR Pinty’s innove cette saison en ajoutant une ronde au Eastbound International Speedway à Avondale (Terre-Neuve-et-Labrador).

Une semaine de festivités est prévue pour les amateurs, les pilotes et les équipes de course, ainsi qu’un grand nombre de courses. DJ Kennington est l’un des favoris puisqu’il a déjà couru sur l’ovale de 3/8 milles.

Andrew Ranger et Marc-Antoine Camirand seront également des concurrents redoutables, alors que Treyton Lapcevich espère faire un retour dans les points et Watson vise encore un bon résultat.

Le QwickWick 250 présenté par Saint-Hubert sera diffusé sur TSN le samedi 18 juin à 15 h (HNE), avant les qualifications du Grand Prix du Canada de Formule 1, puis sur RDS2 le vendredi 24 juin à 20 h (HNE).