Translations
Translations
Photo by Matthew Murnaghan/NASCAR

Marc-Antoine Camirand remporte son premier Grand Prix de Trois-Rivières

Trois-Rivières, Québec, le 7 aout 2023 — la déception causée par la victoire manquée du Grand Prix de Trois-Rivières l’an dernier était encore présente dimanche chez Marc-Antoine Camirand lorsqu’il est monté dans sa Chevrolet no 96 GM Paillé.

En 2022, après avoir mené pendant 51 tours, Camirand avait vu ses espoirs de victoire disparaître abruptement au Grand Prix de Trois-Rivières, après qu’une collision entre Louis-Philippe Dumoulin et Jean-François Dumoulin l’ait relégué à la troisième place à l’arrivée.

Cette année, pour son 10e départ au GP3R, aucun problème n’a gêné Camirand alors qu’il a remporté l’épreuve la plus prestigieuse de la série NASCAR Pinty’s, « Les 60 Tours Rousseau Métal ».

« Nous avons tellement travaillé pour gagner cette course », a déclaré Camirand. « C’est l’une de nos plus belles victoires. Nous sommes arrivés ici samedi matin et la voiture était vraiment rapide. Le rythme était bon en début de course et nous avons essayé de gérer notre course [après avoir ajouté un peu de carburant en première partie]. Une fois à l’avant du peloton, la voiture était vraiment bonne et nous avons pu remporter cette victoire pour GM Paillé. »

Bien qu’il s’agisse de son premier triomphe à Trois-Rivières en série Pinty’s, Camirand a toujours démontré la vitesse pour rouler à l’avant du peloton.

Pour son deuxième départ au GP3R, en 2014, Camirand s’était qualifié en pole, mais avait terminé sa longue journée en 20e position, sur le tour du meneur. Camirand est de nouveau parti en pole en 2018 à Trois-Rivières, en menant 37 tours et obtenant ce qui était alors son deuxième top-5.

Avec une autre pole au GP3R cette année, Camirand a pu éviter l’accident survenu au premier tour, qui a éliminé les principaux prétendants, Kevin Lacroix ainsi que le coéquipier de Camirand et quadruple vainqueur à Trois-Rivières, Andrew Ranger. La collision a bouleversé la stratégie de course de Camirand et a forcé ce dernier à céder la première place pour arrêter aux puits et faire le plein.

Louis-Philippe Dumoulin, impliqué dans le même accident que Ranger et Lacroix, a également été forcé d’entrer aux puits pour une crevaison, il a ensuite dû faire un autre arrêt tôt dans la course, ce qui lui a permis de devancer Camirand lors de l’arrêt de ce dernier un peu plus tard. Dumoulin s’est brillamment battu pour remonter l’ensemble du peloton et ensuite, maintenir sa position de meneur. Il a toutefois cédé la tête à Camirand lors d’une relance un peu après la mi-course.

Dumoulin est un double vainqueur de l’épreuve à Trois-Rivières en série NASCAR Pinty’s, sa plus récente datant de 2019, alors que la famille Dumoulin fêtait ses 50 ans en piste. Malgré une voiture endommagée à l’arrière droit, Dumoulin a surmonté l’adversité pour sa deuxième course consécutive en terminant sur le podium, en deuxième position. Cela a peut-être contribué à atténuer la frustration qu’il partageait avec Camirand lors de la course de l’an dernier.

« Nous ne voulions pas arrêter si tôt aux puits, mais la situation nous a forcé à le faire », a déclaré Dumoulin. « Lors de l’incident, j’ai aperçu le dessous de la voiture [de Lacroix] et ai tout de suite senti une crevaison. Je croyais que c’était pire qu’une crevaison. Heureusement, nous avons attendu d’être plus près [de la relance] pour faire le plein d’essence. En fait, il était encore trop tôt pour le faire et rallier l’arrivée sans souci. J’ai dû gérer attentivement la consommation de carburant en fin de course pour éviter la panne d’essence. Dans l’ensemble, ce fut une course empreinte de défis. »

Camirand partage maintenant l’honneur d’être vainqueur du Grand Prix de Trois-Rivières avec Dumoulin, rejoignant ainsi une liste de concurrents d’élite comprenant Ranger, Lacroix, Alex Tagliani, D.J. Kennington, et bien d’autres.

Camirand n’avait pas besoin d’une victoire en GP3R pour s’affirmer comme l’un des plus compétiteurs aguerrit de la série NASCAR Pinty’s, puisqu’il a connu une excellente saison 2022 en remportant son premier championnat.

Malgré cela, la victoire en GP3R a été un moment épique pour Camirand, qui n’avait pas réussi à s’imposer lors de ses neuf dernières sorties sur le circuit. Maintenant qu’il a gagné à Trois-Rivières, Camirand est impatient d’ajouter un deuxième titre NASCAR Pinty’s à son palmarès.

« Il sera difficile de rattraper [Treyten] Lapcevich », a déclaré Camirand. « Nous avons marqué des points ici, mais Ohsweken est le prochain rendez-vous et Treyten y sera très rapide. Si nous pouvons faire de notre mieux et rester près de Treyten, je pense que nous pouvons bien nous positionner à Oshweken pour le championnat. »

Tagliani a terminé troisième au terme de la course « Les 60 Tours Rousseau Métal », alors que Gary Klutt et D.J. Kennington terminent respectivement quatrième et cinquième.

Treyten Lapcevich, Brandon Watson, Alex Guénette (vainqueur en 2022), J.P. Bergeron et Thomas Nepveu clôturent le top-10.

Les pilotes de la série NASCAR Pinty’s n’auront pas vraiment de pause après la course de Trois-Rivières. La prochaine étape sera un programme double (deux soirées consécutives) sur le seul circuit en terre battue du calendrier 2023 : Ohsweken Speedway.

Le Grand Prix de Trois-Rivières sera diffusé en différé sur TSN le dimanche 13 août à 12 h 30 HAE.