Skip to content
Translations
Translations
SASKATOON, SK - JULY 27: The NASCAR Pinty’s series at Sutherland Automotive Speedway in Saskatoon, Saskatchewan, Alberta, Canada on Wednesday, 27, 2022. (Photo by Matthew Manor/NASCAR)

Nouvelles et notes : Le temps presse pour rejoindre Marc-Antoine Camirand au championnat

Quatre pilotes. Deux courses. Un championnat.

Onze courses après le début d’une des saisons les plus remarquables de l’histoire de la série NASCAR Pinty’s, Marc-Antoine Camirand (Chevrolet GM Paillé / Chevrolet Canada No 96) peut mettre fin aux espoirs de championnat 2022 de ses concurrents ce week-end.

Trois pilotes ont déjà gagné au Canadian Tire Motorsport Park (CTMP), dont le pilote le plus victorieux de l’histoire de ce circuit, lui barrent cependant la route.

Kevin Lacroix (Dodge NAPA / Lacroix Tuning / Valvoline No 74) occupe le quatrième rang au classement des pilotes, mais il a la meilleure chance de réduire l’avance de Camirand. Lacroix a remporté la course à CTMP lors du week-end « Victoria Day » au début de la saison, sa sixième victoire sur le célèbre circuit routier. Il s’agit du plus grand nombre de victoires pour un pilote Pinty’s à CTMP, ainsi que le record de la série pour les victoires par un pilote sur un circuit donné.

Kevin Lacroix se présente au CTMP à 28 points de Camirand. Une victoire – et les trois points bonus tant convoités – lui permettrait de se remettre dans la chasse au titre lors de la dernière course de la saison, au Delaware Speedway. Lacroix est le seul triple vainqueur de la série en 2022, avec trois victoires remportées sur des circuits routiers. La seule course sur circuit routier qu’il n’a pas gagnée est celle du GP3R, où des problèmes de moteur ont mis fin à sa journée.

« Je n’ai pas d’autre choix que d’aller chercher la victoire, » a déclaré Lacroix. « C’est une bonne chose que ce soit un tracé que je connais par cœur et sur lequel je m’en sors toujours bien. Certains pilotes n’ont plus rien à perdre et visent la victoire à tout prix, d’autres doivent être plus prudents et stratégiques pour le championnat. Je me situe entre les deux. Je pense que je ne pourrai décider que pendant la course si je prends des risques pour aller chercher la victoire ou si je dois être conservateur, » déclarait le pilote sûr de ses moyens.

Devant Lacroix on retrouve Alex Tagliani (Chevrolet n°18 Viagra / St-Hubert), à 26 points, et DJ. Kennington (Dodge n°17 Castrol Edge), à 23 points de Camirand. Tous deux ont également remporté des victoires à CTMP – Alex Tagliani en 2018 et D.J. Kennington en 2011.

« Il y a tellement de variables à CTMP, il faut être prêt à tout », a déclaré DJ. Kennington. « Mon incroyable équipe Castrol le fait chaque week-end. La météo peut être un facteur, les changements de stratégie pendant la course aussi. Mon équipe a fait tout ce qu’il fallait pour régler la voiture pour le week-end. Maintenant il nous reste à exécuter le travail en piste et nous mettre en bonne position pour obtenir le meilleur résultat possible, » selon le vétéran Kennington. Ce qui nous ramène au leader des points – Marc-Antoine Camirand. Il a remporté la course inaugurale à Terre-Neuve-et-Labrador en juin, puis a gagné de nouveau à Edmonton.

Seul Lacroix a mieux fait durant cette période, alors que Marc-Antoine Camirand mène la course pour le titre fort de huit top-5 et neuf top-10. Malgré sa 14e place à CTMP en mai, Camirand a su faire preuve de de vitesse. Il était en tête de la course au début et était dans le coup pour un podium jusqu’à ce qu’un incident en fin de course le relègue à trois tours du gagnant au final.

Bien que ce ne soit pas au même niveau que Lacroix au CTMP, Marc-Antoine Camirand a aussi connu le succès à cette piste avec une victoire en 2021 et trois deuxièmes places.