Skip to content
Translations
Translations
L.P. Dumoulin eyes his fourth NASCAR Pinty's Series Championship in 2022. (Matthew Manor/NASCAR)

Notes & Nouvelles: Louis-Philippe Dumoulin souhaite entrer dans l’histoire de la série NASCAR

Après avoir remporté un troisième championnat de la série NASCAR Pinty’s l’an dernier, Louis-Philippe Dumoulin (Dodge no 47 WeatherTech Canada / Groupe Bellemare) est prêt à passer à l’étape suivante.

Un nouveau championnat en 2022 ajouterait deux exploits notoires à son palmarès : il deviendrait le premier pilote de l’histoire de la série à remporter deux titres d’affilée, et il rejoindrait Scott Steckly avec quatre championnats, un record dans la série.

Louis-Philippe Dumoulin compte parmi la courte liste des favoris pour remporter le titre 2022 depuis plusieurs années. Le natif de Trois-Rivières a terminé dans le top-5 du classement chaque saison depuis 2013.  Sa constance et son habilité pour éviter les erreurs lui garantissent presque une place dans le top-10 à chaque course. En fait, Louis-Philippe Dumoulin a terminé dans le top-10 lors de 48 des 56 courses depuis 2017, soit 86 % des courses auxquelles il a participé.

La défense de son titre 2021 commencera samedi soir avec la NTN Ultimate Bearing Experience tenue au Sunset Speedway. Louis-Philippe Dumoulin avait remporté les premières courses de la saison 2020 sur cette piste alors que le calendrier avait été révisé selon les mesures anti Covid-19 de l’époque. Sunset Speedway est l’un des trois circuits ovales où Louis-Philippe Dumoulin a remporté une victoire, en plus de deux top-5 et quatre top-10 en six participations.

“J’aime bien courir sur ce type de piste”, a déclaré Louis-Philippe Dumoulin. “Nos voitures sont très rapides et améliorons continuellement notre équipement. Sunset Speedway a une forte inclinaison et avec au moins 20 pilotes en pistes, tout y est pour offrir du spectacle.”

Un bon résultat à Sunset positionnerait Louis-Philippe Dumoulin dans la course au titre dès le début de la saison. La deuxième course au programme se déroulera au Canadian Tire Motorsport Park (CTMP), une de ses pistes favorites. Il y a remporté sa première victoire en carrière en 2013 et continue de bâtir son palmarès depuis, remportant trois championnats et accumulant 12 top-5 et 14 top-10 en 18 courses sur cette piste.

Cependant, le succès ne sera pas facile pour Dumoulin, car plusieurs concurrents tenteront de le déloger. Aucune liste de ces favoris pour le titre ne serait complète sans D.J. Kennington (Dodge n°17 Castrol Edge / Cathcart Trucking), l’un des pilotes les plus accomplis de l’histoire de la série. Kennington a connu une période de quatre ans sans victoire, mais il a renoué avec le succès avec trois victoires au cours des deux dernières saisons.

Les pilotes de 22 Racing, le vétéran Alex Tagliani (Chevrolet n°18 Viagra / St Hubert) et le très jeune Treyton Lapcevich (Chevrolet n°20 RGC Sports / Qwick Wick) sont aux antipodes de leurs carrières et ont tous deux terminé dans le top-5 en 2021. On peut s’attendre à ce que le rapide vétéran et le jeune espoir se battent tout au long de la saison.

Enfin, le triple champion de la série Andrew Ranger (Chevrolet n°27 GM Paillé) a annoncé son retour dans la série au sein d’une nouvelle équipe, Paillé Course // Racing, au volant d’une voiture préparée par Wight Motorsports.

La série Pinty’s revient à son format traditionnel pancanadien

La série revient à un calendrier classique avec 13 courses qui couvre le pays. Les deux saisons précédentes avaient été écourtées, avec des courses concentrées en Ontario et au Québec en raison de la pandémie de COVID-19.

En plus des courses traditionnelles de la série Pinty’s à Toronto et de la tournée dans les prairies (Edmonton et Saskatoon), la série fera ses débuts tant attendus sur terre battue au Ohsweken Speedway le 16 août. Cette course figurait au calendrier pour 2020 avant les modifications causées par la pandémie de 2020 et 2021.

La série fera également ses débuts à Terre-Neuve-et-Labrador le 15 juin dans le cadre de la fête provinciale “Come Home 2022”.  Au total, le calendrier de 13 courses amènera les concurrents dans cinq provinces.

Cinq voitures pour Wight Motorsports 

Après seulement trois années d’existence, Wight Motorsports inc. (WMI) a réuni une impressionnante collection de pilotes, avec en tête Andrew Ranger. Ce dernier a remporté le championnat 2019 avec David Wight comme chef d’équipe, et sera dirigé cette saison par un autre ex-champion de la série – Cayden Lapcevich.

Les vétérans Mark Dilley (Chevrolet n°64 Leland) et TJ Rinomato (Chevrolet n°2 RGC Sports / Delta Bingo / Velamo) reviennent tous deux chez WMI pour une deuxième saison. Deux autres pilotes de premier plan s’y ajouteront : Glenn Styres (Chevrolet n°0 GSR / Ohsweken Speedway), qui a récemment été élu au Temple de la renommée du sport automobile canadien, et Brandon Watson (Chevrolet n°9 GMS / Shear Metal Products / APC), le seul double champion APC.

“L’intersaison a été très chargée pour l’équipe WMI qui a construit et préparé de nouvelles voitures, et déménagé dans un plus grand atelier afin de mieux répondre à la croissance que nous avons connue”, a déclaré Wight. “Quelle équipe nous avons réunie ! Nous entamons seulement notre troisième saison dans la série Pinty’s et nous comptons déjà cinq pilotes chez nous. Ce que nous avons pu accomplir en trois années d’activité est très spécial”.

Raphael Lessard veut répéter sa performance gagnante de 2021 au Sunset Speedway.

Raphaël Lessard ne participera peut-être pas à toutes les courses au calendrier 2022, mais jouera pour la victoire à chacune de ses sorties, comme il a toujours démontré dans le passé.

Lessard compte trois victoires à ses cinq présences en carrière en série Pinty’s. La première est survenue en 2019 sur sa piste locale, l’Autodrome Chaudière, au volant d’une voiture préparée par Dumoulin Compétition, alors qu’il cherchait à trouver un volant à temps plein dans la série NASCAR Camping World Truck. Il a balayé les deux courses au Sunset Speedway la saison dernière dans la Chevrolet WMI n°80. Cette année, Lessard passe chez Ed Hakonson Racing et pilotera la Chevrolet n°8 RJ Investment / Fast Eddie Speed Wear / Cadillac lors des huit courses ovales au calendrier.