Skip to content
Translations
Translations
LP Dumoulin wins his third NASCAR Pinty's Championship (Photo by Matthew Manor/NASCAR)

Louis-Philippe Dumoulin remporte son troisième championnat Pinty’s alors que Kennington et Ranger gagnent à Delaware.

Alors que Alex Tagliani a joué de malchance, l’athlète originaire de Trois-Rivières, Québec, a terminé sixième dans la 125 QwickWick et le Pinty’s Fall Brawl sur le circuit du Delaware Speedway, dimanche après-midi, ce qui lui a permis de remporter son troisième titre de la série NASCAR Pinty’s en carrière.

Après sa huitième place à Delaware vendredi, Louis-Philippe Dumoulin avait cinq points de retard sur Alex Tagliani au moment d’entamer la finale du programme double dimanche. Toutefois, avec 35 tours à faire dans la première course, Alex Tagliani a été impliqué dans un incident qui l’a relégué en 18e place.

La solide sixième place de Louis-Philippe Dumoulin lui a permis de prendre la tête du championnat aux dépens de la n°18 pour la finale de la saison quelques heures plus tard. Tout ce qu’il avait à faire était de terminer septième ou mieux et le titre était à lui, peu importe ce que Alex Tagliani ou D.J. Kennington, qui a remporté la première épreuve de vendredi et de dimanche à Delaware, pouvaient faire.

Dans les premiers tours, Alex Tagliani est entré aux puits pour des réparations. Louis-Philippe Dumoulin a su ménager sa voiture pendant les 125 tours qui ont suivis, croisant le fil d’arrivée en sixième place et remportant son troisième championnat de série en carrière.

Ce titre place Louis-Philippe Dumoulin parmi l’élite des trois seuls pilotes de l’histoire de la série Pinty’s à remporter trois championnats ou plus (Andrew Ranger et Scott Steckly). Ses deux autres titres ont été remportés en 2014 et 2018.

Au cours de ses 10 saisons à temps plein, Louis-Philippe Dumoulin n’a jamais terminé plus loin que sixième au championnat des pilotes. Après s’être battu avec Alex Tagliani tout au long de la saison, les deux vétérans se sont échangé la tête du championnat et Louis-Philippe Dumoulin se classe parmi les grands pilotes de l’histoire de la course automobile au Canada.

Ce fut une journée pleine de “ce qui aurait pu être” pour Treyten Lapcevich. Une course après son intense désaccord avec D.J. Kennington, le conducteur de la voiture no 20 a mené la majeure partie de la QwickWick 125 avant de faire un tête-à-queue en fin de course et de créer un incident avec Alex Tagliani.

Après une rafale de neutralisations en fin de course et une prolongation, D.J. Kennington a dépassé Brandon Watson pour remporter sa cinquième course en carrière au Delaware Speedway et sa deuxième en trois jours. C’était sa deuxième victoire cette saison (les deux à Delaware) et la 23e de sa carrière.

Quelques heures plus tard, Treyten Lapcevich domine à nouveau depuis la pole. Mais à 22 tours de la fin, il part en tête-à-queue en essayant de ralentir dans les virages 1 et 2, causant des dommages importants. À la relance, il percute le mur intérieur, percutant au passage plusieurs autres voitures. Les dégâts étaient suffisants pour le contraindre à l’abandon alors qu’il menait le plus grand nombre de tours.

Quelques tours plus tard, Andrew Ranger contourne Kevin Lacroix et remporte sa deuxième victoire de la saison et la 30e de sa carrière.

La conduite de Louis-Philippe Dumoulin dimanche à Delaware Speedway était discrète et calculée. Il a fait ce qu’il devait faire pour obtenir le son troisième championnat.