Skip to content
Translations
Translations
D.J. Kennington claims his 22nd NASCAR career win. (Photo by Matthew Manor/NASCAR)

D.J. Kennington pousse Treyten Lapcevich dans le dernier tour à Delaware et gagne

Alors qu’il détient le plus grand nombre de départs dans la série NASCAR Pinty’s au Delaware Speedway, D.J. Kennington a mis à profit son expérience pour remporter sa quatrième victoire sur ce circuit, grâce à une poussette (bump-and-run) appliquée à Treyten Lapcevich au dernier tour de la course Canadian Tire 125.

D.J. Kennington et Treyten Lapcevich se sont battus toute la soirée, s’échangeant la tête de la course à plusieurs reprises avant qu’une neutralisation, à 10 tours de la fin, n’entraîne une relance mémorable et typique d’une fin de course sur courte piste.

La n°20 de Treyten Lapcevich a pris l’intérieur de la n°17 de D.J. Kennington pour prendre la tête à cinq tours de l’arrivée, toutefois le double champion de la série était prêt pour le coup gagnant de la course.

En entrant dans le virage 3 au dernier tour de la course, D.J. Kennington a intentionnellement poussé Treyten Lapcevich sur le panneau latéral arrière gauche, le forçant à ouvrir la porte à l’intérieur. D.J. Kennington a alors doublé la recrue et croisé le fil d’arrivée bon premier à quelques mètres devant lui. Il s’agissait pour de la première victoire de la saison pour D.J. Kennington et de sa 22e en carrière en série NASCAR Pinty’s.

Treyten Lapcevich, parti de la pole, avait mené plus de la moitié de la course et n’était pas très heureux de ce geste qu’il a qualifié « d’acte de désespoir ». Le jeune pilote a aussi dû être maîtrisé par les officiels de la série alors que D.J. Kennington s’approchait du podium, puis il lui a rendu visite sur le podium afin de lui communiquer clairement sa façon de penser à propos de ce geste.

D’après les propos tenus par Treyten Lapcevich sur Twitter après la course, la poussette de D.J. Kennington pourrait faire suite à des batailles en piste entre D.J. Kennington et Cayden Lapcevich, le frère aîné de Treyten. Cayden aurait eu de nombreux démêlés sur ce circuit avec D.J. Kennington au fil des années dans différentes séries. D.J. Kennington n’a pas mordu à l’hameçon, jouant plutôt la carte du vétéran et saluant les habilités naturelles du jeune pilote.

Cette victoire marque le troisième top-5 (le deuxième d’affilée) pour D.J. Kennington cette saison. Statistiquement, il a un résultat moyen de 2,0e pour ses sept participations sur l’ovale ontarien, un tour de force de la part du vétéran et de bon augure pour le programme double de dimanche.


Treyten Lapcevich, Andrew Ranger, Kevin Lacroix et Cole Powell ont respectivement terminé de deuxième à cinquième, alors que Shae Gemmell, Alex Guenette, Louis-Philippe Dumoulin, J.R. Fitzpatrick et Dexter Stacey complètent le top-10.

En vertu de sa huitième place, Louis-Philippe Dumoulin a retranché six points à l’avance d’Alex Tagliani au championnat, le laissant à seulement cinq points derrière le pilote de la région de Montréal. Avec deux courses à faire demain, dimanche 26 septembre, Andrew Ranger est troisième, avec 25 points de retard et une mince possibilité de remporter le championnat si la chance lui sourit.

La série NASCAR Pinty’s conclura la saison 2021 ce dimanche 26 septembre avec deux courses au Delaware Speedway présentées à 15 h 55 et 17 h 20 (environ).